Lundi 27 mars, je me suis rendue au colloque organisé par l’Institut Afrique Monde intitulé « un demi-siècle africain au CIRDI : regards rétrospectifs et prospectifs ».

Ce colloque, auquel participaient de nombreux universitaires et praticiens spécialistes du Centre International pour le Règlement des Différends relatifs aux Investissements (CIRDI), avait pour objectif de dresser le bilan de la participation des Etats africains dans cette institution, 50 ans après son entrée en vigueur.

Il permettait de dresser un panorama des problématiques découlant des décisions rendues ces 50 dernières années dans le cadre des procédures arbitrales et de se pencher sur les relations entretenues entre l’Afrique et le CIRDI.

En tant qu’auteure d’un rapport d’information consacré au règlement des différends entre investisseur et Etats (que vous pouvez consulter en cliquant sur ce lien), j’étais très heureuse d’avoir pu assister à ces échanges de qualité, et je remercie l’Institut Afrique Monde pour cette invitation.