Mon parcours

Je suis avocate de profession.

Elue conseillère de Paris en 2008, j’ai été, pendant quatre ans, adjointe au maire de Paris, Bertrand Delanoë, en charge de l’économie sociale et solidaire.

En savoir +

Lettre d’information

Facebook

Décès de Joseph Sitruk, ancien Grand rabbin de France et défenseur de la laïcité

5438366lpw-5438984-article-judaisme-jpg_3799838_660x281C’est avec tristesse que j’ai appris ce dimanche 25 septembre le décès de Joseph Sitruk, grand rabbin de France de 1987 à 2008, au terme d’une longue maladie.

Ancien rabbin de Strasbourg et grand rabbin de Marseille, figure marquante du judaïsme français et intellectuel érudit, il a porté sans relâche les valeurs de notre République à travers le dialogue entre les citoyens et les religions, notamment en luttant contre le racisme et l’antisémitisme.

Je souhaite ici rappeler l’importance des valeurs qu’il a portées et présenter mes condoléances à sa famille et à ses proches.

Publié le 26 septembre 2016

Lancement des votes pour la troisième édition du budget participatif à Paris

budget-participatifPour la troisième année consécutive, la Ville de Paris a voulu associer les citoyen(ne)s à l’élaboration du budget de la Mairie dans le cadre du budget participatif. Les Parisiennes et les Parisiens vont pouvoir se prononcer directement sur l’utilisation de 5% du budget d’investissement de la ville, soit près d’un demi-milliard d’euros jusqu’en 2020.

L’édition 2015 du budget participatif a permis de retenir des projets tels que l’aménagement du Carreau du Temple et de la rue du Faubourg Saint-Martin, la fermeture à la circulation de la rue des Coutures-Saint-Gervais, ou encore la sécurisation de la piste cyclable quai de Valmy.

En 2016, l’enveloppe consacrée s’élève à 100 millions d’euros. L’objectif est de favoriser l’émergence de projets au sein des quartiers populaires, et d’accroître la participation des jeunes.

En début d’année, les habitants ont fait des propositions de projets. Plus de 50 initiatives ont été retenues dans les 3e et 10e arrondissements. En tout 1,7 millions et 4 millions d’euros ont été respectivement fléchés pour ces deux arrondissements.

Du 16 septembre au 2 octobre, vous pouvez donc participer au vote sans condition d’âge, ni de nationalité sur le site internet http://budgetparticipatif.paris.fr, ou bien dans l’une des urnes déployées sur l’ensemble du territoire parisien (dont la liste et la localisation peuvent être consultés sur le site).

Je félicite et je remercie Anne Hidalgo, Maire de Paris, ainsi que toutes les équipes chargées de l’organisation de ce formidable exercice de démocratie participative. Bon vote !

Publié le 16 septembre 2016

Oui à la piétonnisation des berges à Paris

voix-sur-berges-petition

Retrouvez ci-dessous la pétition que j’ai signée pour la piétonnisation des berges à Paris.

Aimer, c’est regarder ensemble dans la même direction, écrivait Antoine de Saint-Exupéry. Aimer Paris, c’est rêver ensemble de projets communs pour cette ville magnifique. Il y a tant de choses à faire ou à imaginer pour rendre la ville plus belle, plus chaleureuse, plus moderne, plus verte, plus humaine !

La réappropriation des berges de la Seine fait partie de ces projets, car leur utilisation actuelle est anachronique. Si l’idée de construire une autoroute en plein cœur de la ville pouvait sembler judicieuse dans les années 60, c’était à une époque où Le Corbusier proposait de raser le centre-ville pour construire des tours quand d’autres proposaient de recouvrir de béton le canal Saint-Martin… Comme souvent, les solutions d’hier sont les problèmes d’aujourd’hui.

La plupart des citoyens s’accordent sur la nécessité de diminuer la pollution de l’air et l’envie d’inventer de nouveaux espaces de sociabilité autour des berges pour encourager le dynamisme culturel ou économique de la ville. Alors comment réinventer Paris et ses quais ? Comment concilier les ballades romantiques, les fêtes nocturnes, les activités économiques, les déplacements nécessaires, les envies et les intérêts du plus grand nombre ?

Continuer la lecture

Publié le 16 septembre 2016

Colloque « La Démocratie face au terrorisme » : un discours fort du Président de la République

pr-colloqueJeudi 8 septembre, j’ai assisté à l’allocution de François Hollande à la salle Wagram à l’occasion du colloque « La Démocratie face au terrorisme ».

Face à la menace à laquelle nous sommes confrontés, le Président de la République a placé au cœur de son discours la défense de notre démocratie, de « l’Etat de droit » et de la « cohésion » contre les tenants d’un « état d’exception ».

Evoquant notre conception de la laïcité, il a affirmé qu’elle n’était ni « une mystique » ni « une religion d’Etat contre les religions », mais au contraire « un ensemble de règles de droit qui organise la vie dans la République, [et] avant tout un principe de neutralité qui s’impose à l’Etat mais aussi aux citoyens qui doivent la respecter »

Par ailleurs, il a rappelé que « 9 000 postes de policiers et gendarmes ont été créés au cours du quinquennat » contre « 13 000 supprimés » lors du précédent.

 A l’heure où une partie de la droite multiplie les propositions démagogiques et cherche à diviser les Français, je me réjouis de la force des propos du Président qui a porté haut les valeurs de notre pays.

Retrouvez l’intégralité de ce discours en cliquant sur ce lien : http://www.elysee.fr/chronologie/#e14086,2016-09-08,colloque-la-d-mocratie-face-au-terrorisme-

 

Publié le 9 septembre 2016

Présentation du Plan d’actions et de mobilisation contre le sexisme

sexisme-pas-notre-genreJeudi 8 septembre 2016, Laurence Rossignol, Ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes a présenté le Plan d’actions et de mobilisation contre le sexisme. Avec le concours d’acteurs de la société civile. Ce plan aura pour principaux objectifs de :

– Rendre visible le sexisme et les initiatives qui participent à le faire reculer, en donnant la parole à tou(te)s et en relayant des actions pouvant être valorisées ;

– Mettre en lumière les femmes qui, dans tous les domaines, font face, innovent, agissent et dont le travail, la création, l’engagement sont souvent maintenus dans l’ombre ;

– Agir en tant qu’individu au quotidien pour faire reculer tout ce qui porte atteinte à la dignité, la liberté, à l’égalité.

Depuis 2012, notre gouvernement a activement contribué à réduire les inégalités entre les femmes et les hommes, notamment à travers la loi pour l’égalité réelle et celle sur la prostitution. Par ailleurs, la composition paritaire du gouvernement, la réforme des élections locales pour favoriser la parité, la généralisation du téléphone d’alerte et la création de nouveaux logements pour les femmes victimes de violences, l’accès élargi à l’IVG ou à la contraception, et la réforme du congé parental sont autant de mesures concrètes.

Continuer la lecture

Publié le 9 septembre 2016