Mon parcours

Je suis avocate de profession.

Elue conseillère de Paris en 2008, j’ai été, pendant quatre ans, adjointe au maire de Paris, Bertrand Delanoë, en charge de l’économie sociale et solidaire.

En savoir +

Lettre d’information

Facebook

Audition de Kenneth Roth, directeur exécutif de Human Rights Watch

Mercredi 25 mai, lors de son audition par la Commission des Affaires étrangères, j’ai interrogé Kenneth Roth, Directeur exécutif de Human Rights Watch. En tant que rapporteure de la Mission d’information sur la Côte d’Ivoire, mon intervention a porté sur la situation de ce pays.

Retrouvez la vidéo de mon intervention :

Publié le 25 mai 2016
Publié le 25 mai 2016

Rencontre avec des ONG sur l’AECG et le PTCI

xCe lundi 23 mai, en compagnie d’Olivier Faure, vice-président du groupe Socialiste à l’Assemblée nationale, j’ai rencontré Karine Jacquemart, directrice générale de Food Watch, Mathilde Dupré, chargée de campagne à l’Institut Veblen, Denis Voisin et Samuel Leré, porte-parole et chargé de projet de la Fondation Nicolas Hulot.

Nos discussions avec ces ONG ont porté sur l’Accord économique commercial et global (AECG) et le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (PTCI).

Ont notamment été évoqués le rôle du parlement européen et des parlements nationaux dans le processus de négociations et de ratification, le mécanisme de règlement des différends entre investisseurs et États, l’impact environnemental de ces traités et les conséquences de la convergence réglementaire.

En tant qu’auteure de rapports sur le mandat de négociation du PTCI et sur le mécanisme de règlement des différends entre investisseurs et Etats, je me réjouis d’avoir pu échanger avec ces représentants de la société civile.

Publié le 24 mai 2016

Rencontres de l’engagement citoyen et Festival Nomades

fedSamedi 21 mai, j’ai participé aux Rencontres de l’Engagement Citoyen, organisées par la Fédération de Paris du Parti Socialiste, dans la Cité des Récollets, dans le 10e arrondissement. Cette belle manifestation a permis de réunir des militant-e-s politiques et des citoyen-ne-s notamment le milieu associatif.

Une cinquantaine d’associations étaient présentes pour échanger avec les visiteurs sur plusieurs thèmes tels que la jeunesse, l’égalité homme / femme, l’insertion, la solidarité, la mobilisation citoyenne ou encore la lutte contre les discriminations.

J’ai notamment assisté à une table-ronde sur l’accueil des réfugiés avec Jean-Marc Borello, Président du Groupe SOS, et Alain Le Cleach, Président de France Terre d’Asile.

Je remercie chaleureusement l’équipe des #RECParis et notamment les coordinateurs pour l’organisation de ce bel évènement citoyen.

Je me suis ensuite rendue au Festival Nomades, dans le 3e, en compagnie des élus de cet arrondissement.

A travers ces dizaines d’évènements au cœur de Paris, les rues, les jardins, les commerces et les galeries ont accueilli de nombreux artistes. Vernissages, concerts, balades, lectures, visites guidées et performances ont ainsi illustré la diversité culturelle de notre arrondissement.

Après le succès de l’édition précédente, je me réjouis de la richesse des événements présentés et félicite l’ensemble des artistes, commerçants, responsables et élus impliqués dans cette programmation audacieuse et innovante.

Publié le 24 mai 2016

Campement quai de Jemmapes

Vendredi 20 mai 2016, le campement de plus de 200 personnes qui était installé depuis plusieurs jours quai de Jemmapes, dans le 10e arrondissement de Paris, a été évacué. Les personnes qui s’y trouvaient ont été prises en charge.

Si je me félicite de cette mise à l’abri, je déplore néanmoins la gestion par l’Etat de l’arrivée des migrants à Paris, qui manque d’une véritable vision à long terme. Un changement de méthode est impératif pour les accueillir dignement.

En juillet 2015, le Parlement a adopté la loi relative à la réforme du droit d’asile. Ce texte a pour objectif de renforcer les garanties des personnes ayant besoin d’une protection internationale et de statuer plus rapidement sur les demandes d’asile.

Afin de réduire les délais de traitement, les demandeurs doivent désormais se rendre dans une Plateforme d’Accueil pour Demandeurs d’Asile (PADA – gérée à Paris par l’association France Terre d’Asile), afin d’obtenir un rendez-vous au guichet unique dans un délai légal de trois jours. Lors du passage au guichet unique, qui rassemble les services de la Préfecture et de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), la demande d’asile doit être enregistrée et un agent de l’OFII étudie la situation individuelle du demandeur, identifie ses vulnérabilités éventuelles et formule une proposition d’hébergement. Une fois son enregistrement effectué, le demandeur peut introduire sa demande auprès de l’OFPRA.

Continuer la lecture

Publié le 20 mai 2016